Rechercher sur Chroniques Persanes

mardi 28 février 2017

Téhéran en 1970 : les années pop.

Le Téhéran des années 70 est marqué par des évolutions sociétales toujours plus prononcées qui contribuent à creuser le clivage entre d'une part les membres de l'élite et ceux de la classe moyenne occidentalisée, et d'autre part, les membres de la classe populaire, lesquels développent, pour certains, un conservatisme réactionnaire à ce qu'ils perçoivent comme étant une invasion culturelle occidentale à même de détruire la culture et les valeurs iraniennes (ce thème sera d'ailleurs repris plus tard par Khomeiny). 

Nonobstant ces évolutions crisogènes, les années 70 constituent un age d'or pour la musique pop iranienne. De nombreux artistes marquent cette époque, et Téhéran devient ainsi un vivier créatif pour les artistes, chanteurs, et musiciens. 

Il y a quelques semaines, France culture a consacré un article à la musique iranienne pop de cette époque. Pour les amateurs de musiques rétro et exotique, un best of de cette ère musicale est disponible via le lien suivant : https://www.franceculture.fr/emissions/metronomique/metronomique-samedi-18-fevrier-2017

Attention : ça défrise ;-). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire