mardi 13 septembre 2011

Les randonneurs américains bientôt libres ?

Les deux randonneurs américains arrêtés le 31 juillet 2009 et condamnés à 8 ans de prison le 21 août dernier seront-ils bientôt libres ? C'est en tout cas le scénario envisagé si l'on en croit les propos tenus par le président M. Ahmadinejad à l'occasion d'une interview accordée à la chaîne américaine NBC devant être diffusée ce 13 septembre.

Massoud Shafii, l'avocat des deux américains, a pour sa part affirmé à l'AFP avoir été prévenu ce mardi par les autorités iraniennes que ses clients seront libres de leurs mouvements dès qu'ils auront payé la caution qui leur a été attribués, laquelle s'élève à 500 000 $ chacun.

Un conseiller de la présidence iranienne à Téhéran a quant à lui confirmé à l'AFP la libération des deux détenus "dans les prochains jours".

Pour l'instant, l'ambassade de Suisse, qui représente les intérêts américains en Iran, a indiqué qu'elle cherchait toujours à confirmer l'information.

Cette évolution n'est guère surprenante dans la mesure où elle s'inscrit dans la continuité de la ligne de conduite de Téhéran pour ce genre d'affaire. En effet il aurait été impossible pour le régime iranien de disculper les deux jeunes gens et ce, en raison d’impératifs idéologiques. Leur condamnation à huit années de réclusion n’était dès lors qu’un coup de bluff : l’occasion était trop belle pour ne pas faire un pied de nez à l’adversaire historique du régime tout en l’humiliant au passage en lui soutirant 1,5 millions de dollars (si l’on fait le bilan des montants versés pour les trois randonneurs).

Dans cette affaire, le régime iranien se sent victorieux comme à chaque fois qu’il croise le fer avec les puissances occidentales. Mais plus largement, l’effondrement des relations économiques inhérents à la dégradation du climat politique est-il réellement une victoire pour la population du pays ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire