Rechercher sur Chroniques Persanes

vendredi 18 mars 2011

Iran - Israël : une cargaison d'armes à destination de Gaza ?

"Un commando de la marine israélienne a arraisonné un bateau transportant des armes destinées à des organisations terroristes actives dans la bande de Gaza, à 200 milles à l'ouest des côtes israéliennes", a précisé une porte-parole de l'armée israélienne.

Cette opération, approuvée par le gouvernement sous recommandation du nouveau chef d'état-major Benny Gantz, est survenue tôt mardi 15 mars, en dehors des eaux territoriales israéliennes.

"Le bateau, battant pavillon libérien, avait quitté le port de Mersin en Turquie à destination du port d'Alexandrie en Egypte", a précisé la porte-parole.

Avant l'escale en Turquie, le cargo était passé par le port syrien de Lattaquié, où apparemment les armes ont été chargées à bord, a déclaré à la radio militaire un autre porte-parole.

"L'arraisonnement s'est déroulé sans résistance de l'équipage", a-t-elle souligné, en ajoutant que la marine israélienne acheminait le bateau, baptisé "Victoria", vers le port israélien d'Ashdod.

Le "Victoria" appartient à une compagnie allemande et était affrété par une société française non identifiée, selon la porte-parole.

La porte-parole de l'armée n'a dans un premier temps pas précisé la nature des armes saisies, découvertes dans trois conteneurs. Mais par la suite, le n°2 de la marine israélienne, le vice-amiral Rani Ben-Yehouda, a précisé que la cargaison d'armes comprenait "deux à quatre" missiles anti-navires de fabrication chinoise C704, d'une portée de 35 km, et susceptibles de menacer les patrouilleurs israéliens au large de Gaza.

Selon la radio militaire, les responsables militaires israéliens soupçonnent que ces armes sont d'origine iranienne. Un communiqué de l'armée a souligné que la Turquie "n'est en aucun cas impliquée" dans cette affaire.

L'Iran a cependant démenti ce mercredi avoir envoyé des armes à Gaza comme Israël l'en accuse :

"Le régime sioniste est basé sur le mensonge et nous démentons toutes ces informations", a déclaré le général Attaollah Salehi, commandant en chef de l'armée iranienne, à l'agence de presse officielle IRNA.

"La publication de telles fausses informations s'inscrit dans la ligne" de la politique israélienne contre l'Iran, a affirmé de son côté le ministre de la Défense, Ahmad Vahidi, également interrogé par IRNA.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire