Rechercher sur Chroniques Persanes

jeudi 23 décembre 2010

Quelques news d'Iran en vrac...


9 décembre : Selon une enquête publiée par l'agence de presse iranienne MEHR, 3.790.000 personnes sont inscrites dans les institutions universitaires de l'Iran. Le ratio homme/femme est à quasi égalité avec 49. 5 % de filles et 50. 5 % de garçons inscrites dans les universités. Il y a quelques années encore, au début des années 2000, les femmes étaient largement majoritaires dans les universités iraniennes.

13 décembre : M. Mottaki est limogé de son poste de MAE et remplacé par Ali Akbar Salehi, jusque là directeur de l'organisation iranienne de l'énergie atomique. Salehi, diplômé du MIT (USA), est considéré comme un pragmatique, partisan d'un accord avec l'Occident. Sa nomination a été qualifié d'initiative constructive par certains experts et médias occidents tandis que d'autres insistaient sur le fait que cette nomination renforce la main du président iranien sur la politique étrangère, M. Mottaki étant un proche du président du Majles, A. Larijani, rival du président iranien au sein de la famille politique conservatrice.

16 décembre : Selon le Jerusalem Post, les services de renseignement israéliens ont conclu que l'Iran avait réduit de plus de 40% son aide annuelle au Hezbollah, provoquant une crise au sein de cette puissante formation chiite libanaise. L'Iran fournissait au Hezbollah une aide militaire directe d'un milliard de dollars par an, les fonds servant à l'achat d'armement et l'entraînement, ajoute le journal.

19 décembre : Le nouveau plan budgétaire de la République islamique visant à réduire les subventions de l'Etat sur les produits de premières nécessité afin de les rapprocher des prix du marché a commencé à entrer en vigueur.

Avec ce plan, le prix de l'essence subventionné est multiplié par 4 et celui de l'essence non subventionné augmente de 75%. Le prix du quota de 60 litres d'essence par mois accordé à chaque automobiliste est désormais de 0,40 dollar, contre 0,10 dollar auparavant. Au-delà de ce quota, les automobilistes devront payer le litre d'essence 0,70 dollar au lieu de 0,40 dollar précédemment. Le prix du gazole est, lui, multiplié par 9, passant de 0,0165 dollar à 0,150 dollar.

Le gouvernement a précisé que le tarif du pain n'allait pas "augmenter pour le moment", mais une hausse pourrait intervenir dans les prochaines semaines.

Les prix de l'électricité, de l'eau et du gaz vont, de leur côté, être multipliés entre trois et cinq, selon un système par palier tenant compte de la consommation des ménages. "Ceux qui consommeront moins dépenseront moins", a déclaré Mohammad Reza Farzin, porte-parole du plan. Les subventions directes coûtent à l'Etat quelque 100 milliards de dollars par an, selon les estimations officielles. Le gouvernement a pris des mesures depuis plusieurs semaines pour éviter tout dérapage des prix. Ainsi, la municipalité de Téhéran a annoncé que le prix des transports publics n'allait pas augmenter. "Aucun incident n'a pas été signalé depuis l'annonce de l'application du plan", a déclaré le chef de la police de Téhéran, Hossein Sajedinia.

Pour compenser la hausse des prix, le gouvernement a reversé une partie des économies attendues sous forme d'aide directe à la population. Selon les chiffres officiels, quelque 60,5 millions d'Iraniens (sur 74 millions) reçoivent tous les deux mois 890.000 rials (89 dollars) sur leur compte bancaire, ce qui représente 2,5 milliards de dollars par mois pour le budget de l'Etat.


20 décembre : Ali Khamenei a déclaré que toutes les décisions du Tribunal spécial sur le Liban sera "nulle et non avenue". Pour rappel, le TSL est chargé d'identifié et juger les assassins de Rafic Hariri, ancien Premier ministre libanais tué en 2005 dans un attentat à Beyrouth. Le TSL a annoncé le 9 décembre qu'un acte d'accusation, au contenu confidentiel, serait déposé "très, très bientôt". Le Hezbollah, allié de Téhéran dans le conflit au P-O, subit aussi des pressions considérables à l'approche des conclusions du TSL qui pourrait accuser des membres du parti chiite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire