mardi 26 octobre 2010

Les Emirats arabes unis inaugurent une base navale à l'Est du détroit d'Ormuz

Les Emirats arabes unis viennent d'inaugurer (le 20 octobre) une nouvelle base navale, située sur leur côte Est, face au Golfe d'Oman, afin de sécuriser leurs exportations pétrolières. Actuellement, pratiquement toutes les exportations pétrolières des quattre plus importants producteurs de l'OPEP traversent le détroit d'Ormuz.

Cette nouvelle base se situe à Fujairah et vise à sécuriser le futur terminal pétrolier qui devrait y voir le jour dans un futur proche. Deux pipelines - l'un pour le gaz, l'un pour le pétrole - devant relier Abu Dhabi à Fujairah sont également en projet.

L'objectif stratégique de ces projets énergétiques et de cette nouvelle base navale est de parvenir à maintenir les exportations des EAU en cas de conflit armé avec l'Iran. Téhéran n'a en effet pas caché son intention de bloquer le détroit d'Ormuz - par lequel transite chaque année plus de 50 % des exportations mondiales de pétrole - s'il devait être victime d'une attaque préventive de la part d'Israël ou des Etats-Unis. En effet, situé à l'Est du détroit d'Ormuz, le futur terminal de Fujairah devrait permettre aux EAU de sauvegarder leur économie dans un pareil scénario.



Outre cette mesure, il convient de ne pas oublier que les Occidentaux sont présents en nombre dans le Golfe, qu'il s'agisse des américains (présence de la 5ème flotte de l'U.S. Navy à Manama - Bahreïn) ou plus récemment de la France, avec la nouvelle base de Paris elle aussi située aux EAU, afin de veiller à la liberté de transit à travers le détroit d'Ormuz.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire