Rechercher sur Chroniques Persanes

vendredi 9 juillet 2010

Repsol se rétracte en Iran

La plus grande compagnie pétrolière espagnole, Repsol, s’est retirée d’un contrat qu’elle avait emporté avec la Royal Dutch Shell pour développer une partie du champ gazier de South Pars en Iran.

Un porte-parole de Shell a refusé de confirmer si l'entreprise restera pour développer les phases 13 et 14 du projet de South Pars, mais a noté que Shell se conformera à toutes les restrictions du commerce international touchant l'Iran.

Un nombre croissant de compagnies pétrolières, de maisons de négoce et d'autres sociétés internationales ont cessé les affaires avec l'Iran cette année alors que les États-Unis cherchent à isoler Téhéran et en plein efforts internationaux pour imposer des sanctions plus sévères.

Repsol, qui a d'importants intérêts économiques dans le Golfe du Mexique, a reçu un ultimatum de l'Iran pour finaliser sa décision initiale de mai ou pour se retirer.

Cette décision est un nouveau coup dur pour le secteur des hydrocarbures iraniens après les annonces de BP, Total et Shell de stopper leurs ventes d'essence à l'Iran.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire