Rechercher sur Chroniques Persanes

mercredi 5 mai 2010

Face à de nouvelles sanctions, Ahmadinejad met en guarde les Etats-Unis

L'adoption de nouvelles sanctions à l'ONU contre l'Iran anéantirait toute chance d'une amélioration des relations de Téhéran avec les Etats-Unis, a averti mardi Mahmoud Ahmadinejad. Le président iranien a déclaré, lors d'une conférence de presse en marge de la conférence de suivi du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP) à New York, que si le Conseil de sécurité de l'ONU adoptait une 4e résolution de sanctions contre l'Iran, les relations de son pays avec les Etats-Unis "ne s'amélioreraient plus jamais".
"Le chemin vers ce but (l'amélioration des relations) serait fermé", a-t-il dit.
M. Ahmadinejad a également estimé que dans une telle éventualité, l'occasion présentée par l'accession du président Barack Obama à la Maison Blanche avec l'objectif d'améliorer l'image des Etats-Unis à l'étranger, "serait perdue".
"Ce serait un retour à l'ère Bush", a-t-il dit, dans une allusion à George W. Bush, le prédécesseur de M. Obama.
Pour rappel, le Conseil de sécurité a déjà adopté trois résolutions de sanctions contre l'Iran (1737, 1747, 1803) pour le contraindre à suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium ; résolutions que Téhéran a toutes ignorées. Les négociations sur une proposition d'échange de combustible nucléaire présentée à Téhéran par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) étant dans l'impasse, les Etats-Unis et leurs alliés poussent à l'adoption d'une 4e résolution de ce type.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire