Rechercher sur Chroniques Persanes

dimanche 4 avril 2010

Le scientifique iranien disparu à La Mecque collabore avec la CIA

L'atomiste iranien Shahram Amiri, 30 ans, chercheur à l'université Malek Ashtar de Téhéran disparu au milieu de 2009 lors d'un pèlerinage en Arabie saoudite, a émigré aux Etats-Unis et collabore actuellement avec la CIA, a annoncé mercredi dernier la chaîne américaine ABC.
Selon la chaîne, l'Agence centrale de renseignement américaine avait contacté le chercheur en Iran avant son pèlerinage par le biais d'un médiateur qui lui a proposé d'émigrer aux Etats-Unis. Les autorités iraniennes estiment que l'évasion d'Amiri est le résultat d'un "complot de la CIA" appelé à saper le programme nucléaire iranien. Le service de presse de la CIA s'est refusé à tout commentaire.
"La perte d'un seul chercheur ne pourra pas arrêter la réalisation du programme nucléaire iranien", a estimé Richard Clarke, spécialiste de la lutte contre le terrorisme et ancien membre de plusieurs administrations américaines.
La CIA avait déjà tenté de recruter des chercheurs et fonctionnaires iraniens par l'intermédiaire de leurs proches résidant aux Etats-Unis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire