Rechercher sur Chroniques Persanes

mercredi 17 mars 2010

L'Iran continue sa course vers l'espace

L'Iran construit une nouvelle rampe de lancement de fusées, probablement en collaboration avec la Corée du Nord, selon la revue spécialisée Jane's, s'appuyant sur des images satellite.
La rampe est en construction sur le centre spatial de Senman, à l'est de Téhéran, et pourrait à terme servir au lancement de la nouvelle fusée spatiale en cours d'assemblage, baptisée Simorgh (Phoenix), ajoute la revue londonienne dans un communiqué.
Cette fusée, longue de 27 m pour un diamètre de 2,5 m, pèse 85 tonnes et possède quatre moteurs. Elle est destinée à mettre d'ici deux ans un satellite de 100 kilos sur une orbite de 500 km.
Le chantier en cours, ainsi que la mise au point de la fusée Simorgh, démontrent tous les deux la probabilité d'une collaboration avec la Corée du Nord dans le programme missilier.
La revue souligne que "les plateformes aperçues (sur les photos satellites) installées sur la tour de lancement ressemblent à celles de la nouvelle rampe de lancement de la Corée du Nord à Tongchang". Une fosse creusée face à la rampe "correspond également au nouveau site de lancement de Pyongyang sur la côte occidentale", ajoute Jane's. "De même, la première phase de la fusée Simorgh ressemble fortement à l'Unha-2 de la Corée du Nord".
La nouvelle rampe, située à quatre km au nord-est du centre spatial de Semnan, est à moitié achevée. Un autre chantier, qui en est lui à ses débuts, est également en cours à 2,5 km au sud-ouest.
L'ensemble de ces activités montrent que "Téhéran semble déterminé à poursuivre le développement de ses missiles et de ses fusées ... malgré les tentatives des Etats-Unis de réunir le soutien nécessaire en vue de sanctions supplémentaires", en conclut Jane's.
Les révélations de Jane's interviennent peu après que les Occidentaux aient appelé à de nouvelles sanctions de l'ONU contre l'Iran.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire