lundi 1 mars 2010

Des députés français interpellent l'Iran

L'ex-garde des Sceaux, Pascal Clément (UMP), et plusieurs de ses collègues députés ont écrit aux autorités iraniennes pour leur demander de "mettre un terme immédiat à toutes les condamnations à mort et de libérer tous les prisonniers politiques". Ce soir cette lettre avait été cosignée par 23 députés UMP, a-t-on appris auprès du groupe UMP.
"Nous, députés de la République française, souhaitons exprimer toute notre consternation à la suite des condamnations à mort prononcées à l'encontre de MM. Omid Dana et Mohammad Youssef Rashidi. Nous condamnons fermement et sans appel toutes les peines prononcées pour des motifs politiques à l'encontre des manifestants iraniens", peut-on lire dans la lettre de Pascal Clément.
Cette lettre est adressée au guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, ainsi qu'au président iranien Mahmoud Ahmadinejad et au chef du pouvoir judiciaire, l'ayatollah Sadegh Larijani.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire