dimanche 10 janvier 2010

Un raid sur l'Iran "déstabiliserait" la région selon l'Amiral Mike Mullen

L'amiral Mike Mullen, l'actuel chef d'état-major de l'armée américaine a estimé qu'une attaque contre l'Iran aurait une issue "déstabilisante".
Cité par Radio Chine Internationale, l’amiral Mike Mullen a affirmé que toute intervention militaire contre l'Iran risquait de déstabiliser toute la région.
Dans son bilan annuel des priorités militaires du pays, l'amiral avait déjà fait savoir que l'usage de la force contre l'Iran aurait à son avis un effet limité.
"Je reste convaincu que les moyens politiques sont les plus sûrs pour obtenir la sécurité régionale et que la force militaire aurait des résultats limités", écrit Mike Mullen.
Ces déclarations rejoignent les propos tenus par R. Gates il y a quelques semaines sur ABC où le secrétaire d'Etat à la défense avait fait savoir que des frappes militaires contre l'Iran n'auraient que des effets limités, retardant le programme nucléaire iranien que de un à trois ans.
Cependant, les Etats-Unis ont mis au point des plans militaires concernant les installations nucléaires iraniennes, dont des "bombardements", a indiqué le commandant des forces américaines en Irak et en Afghanistan, David Petraeus. "Il serait complètement irresponsable que le Centcom (le commandement de l'armée américaine en charge de la région) n'ait pas envisagé plusieurs scénarii et conçu des plans pour répondre à une grande variété de situations", a déclaré le général Petraeus, selon des extraits d'une interview diffusée ce dimanche 10 janvier sur CNN. Interrogé sur les installations nucléaires iraniennes et la possibilité qu'elles soient fortifiées pour les protéger d'une attaque, le général a remarqué qu'"elles peuvent tout à fait être bombardées". M. Petraeus n'a fourni aucune autre précision sur la nature des plans américains. Le général a ajouté qu'il estimait que la crise nucléaire iranienne pouvait toujours être résolue par la voie diplomatique.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire