Rechercher sur Chroniques Persanes

dimanche 10 janvier 2010

L'Iran récompensé en France par le Ficep : une illustration du softpower iranien

L'attaché culturel de la République Islamique d’Iran à Paris, a été désigné comme l’attaché culturel le plus actif, dans une note du Forum des Instituts culturels étrangers ( FICEP) à Paris.
Le directeur de l'Association des instituts étrangers, à Paris, a salué la compétence de l'attaché culturel de la République Islamique d’Iran, son dynamisme et sa créativité exceptionnelle, avant de souhaiter que ce titre honorifique témoigne de la dynamique de la Maison de l'Iran à Paris.
Il a, ensuite, rappelé la richesse culturelle de l'Iran islamique, avant d'ajouter que le bilan brillant de l'attaché culturel de la République islamique d’Iran en France, pourrait servir de modèle aux centres culturels d'autres nations à Paris.
Le FICEP, Forum des Instituts culturels étrangers à Paris, a été créé en 2002, au-delà des accords diplomatiques, avec l'objectif de mettre en valeur le rôle clef que les instituts et les centres culturels étrangers de Paris jouent dans la promotion de la diversité culturelle.
Cette récompense illustre les efforts déployés par la république islamique au travers de son auto-promotion culturelle comme instrument de softpower. A l'heure où la perception de la république islamique est de plus en plus ternie sur la scène internationale, l'Iran tente depuis plusieurs années déjà de jouer la carte culturelle afin d'améliorer son image auprès des populations étrangères. Se posant en héritier de l'empire Perse, les discours politiques de la république islamique n'en sont pas moins chargés d'influences nationalistes, lesquelles rappellent la volonté de Téhéran de retrouver une place de choix sur la scène internationale au travers de l'ancrage de son statut de puissance régionale.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire